Cinderella – French

Cinderella - French

Il était une fois une petite fille appelée Cendrillon. Elle était douce, gentille et honnête. Elle était aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur. La mère de Cendrillon était morte quand elle était toute petite et son père avait fini par se remarier. Sa belle-mère était une femme très méchante. Cendrillon et son père durent déménager pour aller vivre dans sa vieille maison poussiéreuse.

Les deux filles de la belle-mère étaient aussi méchantes et horribles que leur mère, ce qui les rendait très moches. Elles étaient jalouses de la beauté de Cendrillon et elles lui faisaient laver tous leurs vêtements, faire la cuisine et nettoyer la maison. Cendrillon était très malheureuse, mais elle obéissait sans se plaindre. Elle rêvait du jour où elle pourrait quitter cette horrible maison et ne plus voir sa méchante belle-mère ni ses filles.

Un jour, un messager du château arriva au village dans une jolie calèche noire et dorée. Il apportait une lettre du Roi et de la Reine !

« À toutes les Dames en âge du Royaume,

Le Roi et la Reine ont le plaisir de vous inviter à un bal demain soir. Le Prince est prêt à se marier et il espère rencontrer sa princesse. »

« Bien sûr, Cendrillon ne pourra pas y aller ! » s’exclama la belle-mère. « Le Prince cherche plutôt une jolie fille, comme mes filles ! »

Ses demi-sœurs éclatèrent de rire et hochèrent la tête.

Le lendemain soir, Cendrillon entendit ses sœurs quitter la maison en piaillant pour se rendre au bal sans elle.
« J’ai tellement hâte de pouvoir quitter cette maison, » soupira Cendrillon. Une dame aux cheveux violets apparut soudain dans un flash de lumière aveuglant. Cendrillon poussa un cri de surprise.

« Chut ! N’aie pas peur, Cendrillon. Je suis ta marraine la Fée. Tu es la jeune fille la plus gentille et la plus douce du Royaume. Je sais que si le Prince te rencontre, il tombera amoureux de toi. Tu vas aller au bal. Personne ne le mérite plus que toi ! »

Boum ! Une citrouille dans le jardin se mit à grossir et à changer de couleur et de forme et elle devint un joli petit carrosse rose.

Fiouu ! Les habits de Cendrillon se mirent à s’allonger et à changer, et elle fut bientôt vêtue d’une magnifique robe blanche. Elle sentit la fraîcheur du verre sur ses pieds et elle vit qu’elle portait de petit chaussons en cristal.

Crac ! Une souris qui courait dans le jardin commença à grossir, et un valet se tint bientôt près du carrosse. Sa marraine la Fée la mit en garde : la magie ne fera effet que jusqu’à minuit. Cendrillon monta dans le carrosse et se mit en route vers le Palais.

Lorsque Cendrillon arriva au bal, toute la foule s’écarta pour laisser passer la mystérieuse jeune fille. Tous étaient impressionnés par sa beauté et ses chaussures de verre.

Le Prince aperçut Cendrillon depuis le balcon où il était installé.

« C’est la plus belle fille que j’ai jamais vu ! Valet, demandez-lui si elle accepte de m’accorder une danse ! »

Dans un salon de danse privé aux sols dorés, le Prince et Cendrillon dansèrent pendant des heures sous la lumière des chandeliers. Le Prince fut charmé par sa beauté et son intelligence, mais elle ne pouvait pas lui révéler son nom. Bien trop vite, les cloches sonnèrent minuit. Cendrillon sursauta en entendant le carillon. La magie allait bientôt disparaître !

Elle sortit du salon en courant et perdit une de ses jolies chaussures en verre sur le tapis en velours rouge ! Elle n’avait pas le temps de s’arrêter pour la ramasser, alors elle courut jusqu’à son carrosse et il partit sur le champ. Elle pleurait car elle savait qu’elle ne reverrait jamais le Prince.
Le Prince aussi était contrarié. Il ne pouvait pas imaginer perdre cette belle jeune fille qu’il voulait épouser.

Lorsqu’il découvrit la petite chaussure en verre, il décida de chercher le pied qui y correspondait dès le lendemain.
Il rencontra de nombreuses jeunes filles, mais leurs pieds étaient trop grands ou trop petits. Il finit par se présenter chez la belle-mère de Cendrillon. Ses demi-sœurs essayèrent, mais leurs grands pieds ne pouvaient pas rentrer dans la petite chaussure. Elles poussèrent des cris de dépit. Ce fut enfin au tour de Cendrillon.
Lorsqu’il vit son visage, le Prince reconnut tout de suite la jeune fille avec qui il avait dansé toute la soirée.

Sans surprise, son pied rentra parfaitement dans la chaussure.
« Cendrillon, viens avec moi au Palais et devient la Reine de ce Royaume ! » lui dit le Prince. Ses années de malheur étaient terminées. Cendrillon allait enfin avoir une vie heureuse et elle le méritait, car elle était une bonne personne.

Cendrillon et le Prince rentrèrent au Palais sur le cheval du Prince et ils promirent de régner sur le Royaume ensemble de la manière la plus juste possible et de rendre tous leurs sujets heureux.

Full books can be downloaded for Free from Google Play Store

For Iphone and Ipad Books can be Downloaded from App Store

Now all Short stories are available in 6 languages Arabic – English – French – German – Russian – Spanish

Enjoy Reading

Comments are closed.